Comprendre le sol argileux et comment l'améliorer


La terre de jardin est beaucoup plus qu'une simple terre. Examinée de près, la terre de jardin est un mélange complexe de particules minérales, de matières organiques, d'humidité, d'organismes vivants et de nutriments chimiques. L'un des facteurs les plus critiques pour la capacité d'un sol à faire pousser des plantes est sa texture, dictée par la taille des particules minérales contenues dans celui-ci. Selon la taille de ces particules de sol, la texture peut varier de très poreuse (sable) à extrêmement dense et résistante au mouvement de l'eau. Le sol de ce dernier type est appelé argileux le sol, en raison du fait que la plupart de ses particules minérales sont des argiles très fines. Sol idéal pour le jardinage sont parfois connus comme, ou sol limoneux, et il contient un large mélange de sable, d'argile, de particules minérales intermédiaires et d'une lourde charge de matière organique.

Le sol argileux est répandu dans de nombreuses régions des États-Unis, et cela peut être très problématique si vous essayez de faire pousser un jardin de fleurs ou de légumes. Bien que certains poussent bien dans l'argile, la plupart des plantes annuelles, des plantes vivaces et des légumes n'ont pas de racines assez solides pour se frayer un chemin. argile dense. Et si vous rêvez de bulbes de fleurs de printemps, oubliez-les: la plupart des bulbes ont tendance à pourrir pendant l'hiver dans les sols argileux.

Les sols argileux peuvent cependant être améliorés. Avec des informations de base et une stratégie bien conçue, vous serez en mesure de faire pousser des fleurs et des légumes à votre guise.

Qu'est-ce que le sol argileux?

Le sol argileux est défini comme un sol composé de très fines particules minérales et peu de matière organique. Le sol qui en résulte est assez collant car il n’ya pas beaucoup d’espace entre les particules minérales et il ne draine pas du tout. Si vous avez remarqué que l'eau a tendance à flotter sur le sol plutôt que de s'y immerger, il est probable que votre sol est constitué d'argile. Un sol composé de plus de 50% de particules d'argile est appelé «argile lourde». Pour déterminer si vous avez un sol argileux ou non, vous pouvez le faire. Mais vous savez probablement déjà si c'est le cas. Si votre sol colle aux chaussures et aux outils de jardinage comme la colle, forme de grosses mottes difficiles à séparer, des croûtes et des fissures par temps sec, vous obtenez de l'argile.

Avantages du sol argileux

Même le sol argileux a de bonnes qualités. L'argile, de par sa densité, retient bien l'humidité. Il a également tendance à être plus riche en nutriments que les autres types de sol. La raison en est que les particules qui composent le sol argileux sont chargées négativement, ce qui signifie qu'elles attirent et retiennent des particules chargées positivement, telles que le calcium, le potassium et le magnésium.

Inconvénients du sol d'argile

En plus des inconvénients mentionnés ci-dessus, l'argile présente également les inconvénients suivants:

  • Drainage lent
  • Lent à se réchauffer au printemps
  • Se compacte facilement, rendant difficile la croissance des racines des plantes
  • Tendance à se soulever en hiver
  • Tendance à être alcalin au pH

Améliorer le sol argileux

Améliorer votre sol argileux demandera un peu de travail, mais la bonne nouvelle est que votre travail va instantanément améliorer la structure de votre sol et le rendre plus facile à travailler. La plupart des travaux sont effectués à l'avance, bien que certaines tâches annuelles soient nécessaires pour prolonger l'amélioration du sol.

Il est préférable d’améliorer l’ensemble d’une zone de plantation en même temps, plutôt que d’améliorer le sol dans les trous de plantation individuels selon vos besoins. Si vous creusez un trou de plantation dans un sol argileux, déposez une plante et ne modifiez bien que le sol que vous utilisez pour le remblayage, votre plante sera heureuse pendant un moment. Mais vous n’avez essentiellement fait que créer un pot de fleurs dans le sol. Finalement, la plante commencera à émettre des racines qui seront stoppées lorsqu'elles atteindront les murs d'argile du trou de plantation. Vous vous retrouverez avec une plante attachée aux racines qui ne poussera pas aussi gros ou en aussi bonne santé qu'il le devrait.

Commencez par définir la zone de culture de votre lit de jardin. Si vous améliorez un lit existant, vous pouvez déterrer toutes les plantes que vous souhaitez conserver et les mettre de côté dans des pots jusqu'à ce que l'amélioration du sol soit terminée. Si vous préparez un lit tout neuf, vous devrez vous familiariser avec les bases

Pour améliorer votre sol, vous aurez besoin de ajouter 6 à 8 pouces de matière organique au lit entier. Vous pouvez ajouter n'importe quelle matière organique sur laquelle vous pouvez mettre la main. (tant qu’ils n’ont pas été traités avec des produits chimiques), les feuilles déchiquetées, le fumier pourri et le compost sont des choix parfaits. Étalez votre matière organique sur le sol. Voici où intervient le travail manuel. La matière organique doit être mélangée aux 6 à 12 pouces supérieurs du sol. Le creuser et le mélanger avec une pelle est un excellent moyen de le faire, car il déplace beaucoup de terre sans pulvériser les particules de sol de la même manière que le labourage. Toutefois, si le fait de creuser est trop dur pour le dos, l’utilisation d’un motoculteur est une bonne méthode.

Lorsque vous aurez terminé, votre lit de jardin aura plusieurs centimètres de plus qu’il ne l’était à l’origine, mais ce n’est pas un problème. Votre lit de jardin en déposera au cours d'une saison lorsque les matières organiques se décomposent. La structure du sol continuera de s’améliorer à mesure que les micro-organismes présents dans le sol décomposent tout ce que vous avez ajouté.

Le lit peut être planté immédiatement. Prévoyez d'ajouter plus de matière organique sous forme de compost une ou deux fois par an. Cela poursuivra le processus d'amélioration de la structure du sol et compensera toute sédimentation qui se produit.

Illustration: © Deco Factory, 2019

Ce qu'il ne faut pas faire

Étonnamment souvent, les gens s'imaginent que la meilleure façon d'améliorer un sol argileux et dense consiste à ajouter le type de matériau minéral opposé, le sable. Après tout, les sols limoneux, considérés comme un sol de jardin idéal, sont un mélange de sable et d’argile. Malheureusement, lorsque le sable est ajouté directement à l'argile, il en résulte un résultat plus proche du béton. La raison pour laquelle les sols limoneux sont parfaits pour les plantes est qu’ils contiennent une grande proportion de matières organiques comme base pour le sable et l’argile. Sans beaucoup de matière organique, l'argile plus le sable est un jardin terrible. Il est préférable d’améliorer les sols argileux en ajoutant uniquement du compost et d’autres matières organiques.

Maintenance en cours

Après une saison environ, c'est une bonne idée de prélever un échantillon de sol et de le tester pour voir si vous avez des problèmes de carences en éléments nutritifs ou des problèmes de pH. Le rapport que vous recevez renverra des suggestions sur la manière d’améliorer encore le jardin. Ajoutez-en ou indiqué dans votre rapport, et votre lit continuera d'être parfait pour la croissance des années à venir.

Des matières organiques devront être ajoutées en permanence pour empêcher votre jardin de retrouver son état argileux. Heureusement, cela devient un processus auto-réalisateur à mesure que les matières végétales du jardin se décomposent et pénètrent dans le sol. Plutôt que de nettoyer votre jardin jusqu'à la limite du sol chaque automne, laissez les feuilles et les autres matières végétales se décomposer naturellement et faire partie de l'écosystème permanent d'un bon sol de jardin. Si votre jardin est parfois paillé avec plus de compost, vous aurez peu de travail supplémentaire à faire.